Moustique tigre femelle, en train de piquer

Le moustique tigre : les gestes simples pour éviter l’invasion dans Grenoble et sa région

Le moustique tigre est arrivé il y a quelques années en Isère. Cet insecte nuisible, vecteur de certaines maladies tropicales comme le virus Zika, la dengue ou le chikungunya, a changé son aire de répartition géographique, à cause notamment du réchauffement climatique, et de la mondialisation des échanges. C’est un moustique venu d’Asie du Sud-Est et de l’Océan Indien, à cause entre autres de la filière des pneus usagés, dans lesquels il aime se reproduire.

En 2018, un cas de dengue a été constaté dans le quartier de l’Ile Verte à Grenoble. L’Agence Régionale de Santé a alors commandé une démoustication express, pour sécurisation sanitaire.

La présence de cet insecte invasif demande d’être particulièrement attentifs et organisés quant aux moyens de lutte. Il se reproduit très vite et sa présence est très contraignante.

Comment différencier le moustique commun du moustique tigre dans les jardins de Grenoble ?

Plusieurs aspects de ces deux insectes permettent de les différencier assez facilement :

  • le moustique commun est le plus grand des deux (5 à 7mm de long). Le moustique tigre fait en général moins de 2mm de long.
  • le moustique commun a les ailes transparentes et le corps plutôt gris à marron. Le moustique tigre est noir ponctué de points blancs, y compris sur les pattes. Ses ailes sont noires.
  • le moustique commun se manifeste surtout le soir et la nuit, c’est le plus rapide des deux. On connait tous le bruit de ses ailes, c’est celui qui nous empêche de dormir les soirs d’été. Le moustique tigre est actif toute la journée, au soleil comme à l’ombre. Il ne fait aucun bruit en volant, et il est assez lent et maladroit.

L’Isère, le Drac, le Bois Français, les jardins de Grenoble. Où pondent les moustiques tigre ?

Le moustique commun va avoir besoin de quantités importantes d’eau pour pondre, notamment dans les zones humides et les portions calmes des rivières.

Le moustique tigre quant à lui, va avoir besoin d’un réceptacle d’eau, même de très petite taille. C’est cette particularité qui en fait un insecte très difficile à se débarrasser. Ce dernier n’a donc pas besoin d’une rivière ou d’un étang. Quelques centilitres d’eau vont lui suffire dans l’environnement urbain dont il raffole. La ville de Grenoble et son effet cuvette plaisent à cet insecte piqueur.

La manière la plus efficace d’organiser une lutte efficace est de limiter les possibilités de lieux de ponte. Pour cela, il va falloir faire la chasse aux récipients d’eau, et aux endroits humides.

Alors, quels sont les endroits privilégiés dans lesquels la femelle du moustique tigre pondra ?

  • n’importe quel récipient qui contiendra de l’eau de façon permanente. Une mare, une cuve de récupération des eaux pluviales, une piscine qui n’est plus utilisée, feront des lieux de ponte privilégiées.
  • tous les endroits et supports qui seront humides régulièrement ; même de manière temporaire:
    • les femelles vont pondre sur les supports humides, et dès que le niveau d’eau est suffisant, le cycle continue, de l’œuf à la larve, puis au moustique adulte. La boucle est bouclée.
    • des zones herbeuses sous arrosage automatique vont également être propices à la ponte des moustiques tigres.
    • Tout ce qui peut servir de petit contenant d’eau, comme un arrosoir, une brouette, une bassine, un pneu usagé, un profil métallique ou une gouttière bouchée de feuilles, seront des lieux parfaits de ponte pour cet insecte indésirable.
Lieu de ponte d'un moustique tigre
Lieu de ponte d’un moustique tigre

Quels sont les moyens de lutte contre le moustique tigre ?

Certains réflexes seront salutaires, et une lutte mutualisée entre voisins, quartiers, villages ou villes sont souvent les plus efficaces. Voyons les gestes qui vous permettrons de lutter.

A l’intérieur de la maison

  • Evitez de les faire rentrer dans la maison. Ne laissez pas les portes ou les fenêtres ouvertes, avec la lumière allumée. Installez des moustiquaires aux fenêtres.
  • Comme c’est un insecte qui vole assez mal, le premier conseil serait de favoriser les courants d’air. Grâce justement aux moustiquaires, vous pourrez avoir assez d’air passant. Utilisez également un ventilateur, ça les gênera surement.

Le moustique tigre dans le jardin, sur la terrasse

  • Obstruez tous les accès à l’eau pour empêcher les femelles de pondre. Fermez les cuves et réserves d’eau hermétiquement. Le cycle de reproduction sera cassé, et les moustiques ne naitront pas.
  • Opérez un nettoyage régulier des siphons, regards, boitiers d’alimentation d’arrosage. Si le moustique a pondu, vous vous débarrasserez rapidement des larves avant qu’elles n’éclosent.
  • Pensez au nettoyage de la piscine et au traitement de l’eau. Il est à noter que les piscines traitées au sel sont moins sujettes aux pontes d’insectes. Nettoyez également régulièrement les bassins de jardins, auxquels vous pouvez ajouter des poissons pour qu’ils puissent manger les larves des moustiques.
  • Les moustiques vous piqueront moins si vous portez des vêtements amples, loin du corps, et de préférence de couleur claire. Des études de comportements ont montré que les moustiques tigres affectionnent les couleurs sombres, surement pour des raisons de température. Les couleurs claires sont moins chaudes au soleil.
  • Faites un grand ménage autour de la maison et dans le jardin. De manière générale, tout ce qui peut se remplir d’eau de pluie doit être mis au sec. Une brouette, une coupelle de pot de fleurs, sont des endroits à garder au sec pour éviter au moustique de se reproduire.
  • En plus de les ranger au sec, videz très souvent les soucoupes des pots de fleurs, tout ce qui contient de l’eau même de manière temporaire, les gamelles des chiens et chats, les pieds de parasols, les seaux, les arrosoirs, les vieux plastiques et bâches, etc…
  • Instaurez au jardin des moyens de préserver la biodiversité : favorisez les gîtes à chauves-souris et les nichoirs à oiseaux (notamment les mésanges, friandes des moustiques tigres en pleine journée).
Eau stagnante, un repère à insectes
Eau stagnante, un repère à insectes

Vous vous êtes tout de même laissé envahir par les moustiques ?

Malgré toutes les précautions citées dans cet article, les moustiques se sont multipliés et devenus omniprésents autour de chez vous ? Pas de panique. Il existe des entreprises comme ALLO FRELONS spécialisées dans la désinsectisation, qui se sont spécialisées dans la démoustication et la lutte contre le moustique tigre.

En plus d’amener un conseil gratuit et de tuer ces vilaines bêtes, ces professionnels vous proposeront des prestations complémentaires pour plus d’efficacité. Sur le Grenoblois c’est l’entreprise ALPES3D qui intervient à la demande des particuliers et des collectivités pour :

  • La fourniture ou la mise en place temporaire ou permanente de pondoirs pièges pour capter les femelles désireuses de pondre.
  • Le traitement par insecticide pour tuer les insectes adultes se cachant dans les buissons ou l’herbe haute en journée.
  • La mise en place au sol et dans les endroits qui sont humides temporairement de produit à dispersion lente qui permet de bloquer l’insecte dans sa mue entre le stade larvaire et le stade adulte.
  • La fourniture et la mise en place de nichoirs à oiseaux et à chauve-souris. En effet, ces dernières sont très voraces et peuvent manger chacune près de 1000 moustiques en une nuit.

Ces quelques conseils simples, s’ils sont suivis de manière rigoureuse, vous débarrasseront sans doute d’une trop forte pression en moustiques. Il est cependant obligatoire d’être très vigilent sur les protocoles, en leur barrant l’accès à la ponte, c’est-à-dire l’eau.

Il est évident qu’une lutte mutualisée est généralisée sur tout le Grenoblois serait bénéfique aux conditions de vie de tous les habitants.

Si ce n’est pas le cas, il vous faudra continuer à vivre avec ces charmantes bêtes, qui pourraient vous donner une belle maladie tropicale, et venir gâcher vos belles journées d’été.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.